Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie

Charlotte Noailles, Comédienne.

Les Pas Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017-2018.

Théâtrogammes, 2017-2018-2019.

 

 

"J'aurai voulu être un artiiiiste, pour tous les jours changer de peauuuuux"

Comment? Oui Charlotte c'est moi... Que voulez-vous savoir sur moi? Comment je suis arrivée là? Bon.. J'ai un peu de mal à me livrer mais essayons.

Mon histoire avec le théâtre a débuté durant l'enfance où j'ai pu découvrir différentes pièces. Je me disais: "Mais ils sont fous ces comédiens! Comment font-ils pour se livrer avec autant d'énergie?!" Cet univers m'attirait et m'effrayait à la fois. Et puis à 18 ans, je me suis dis: "Bon ma grande, ça va , maintenant tu y vas! Sinon tu ne le feras jamais!!" Je me suis alors inscrite dans un ateliers d'amateurs et ça a été une révélation. Enfin j'arrivais à découvrir de quoi j'étais capable! Et depuis le théâtre ne m'a plus quitté: un rôle dans la pièce "J'y croix pas" de Noel PIERCY; une participation dans la pièce "Le vison voyageur" de Ray COONEY au Théâtre des Salinières.

Et puis ma rencontre avec Txomin et son univers : "Paradis d'Enfer" de Txomin OLAZABAL; "Après la pluie" de Sergi BELBEL; "Les pas perdus" de Denise BONAL  et "E-Génération" de  Jean-Christophe DOLLE.

Educatrice spécialisée de métier, le théâtre ne me permet pas seulement de "changer de peaux" mais de m'évader du quotidien et de découvrir qui je suis vraiment.

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie

Charline Langlet, Comédienne.

Théâtrogammes, 2018-2019.

 

20 ans

Elle vient de Nouvelle-Calédonie ».

Etudiante en art dramatique au Cours Florent de Bordeaux.

Elle aime le théâtre pour cette dose de trac et d’adrénaline, cette sensation de fierté et de liberté qu’on ressent sur scène quand on se jette dans le vide et qu’il faut éviter la chute, un peu comme dans les sports extrêmes.

Sa couleur est sûrement le mauve.

Son animal est très certainement un pingouin.

Sa chanson préféré est "La bohème" de Charles ’Aznavour parce que nostalgique de cette époque qu'elle n’a pas connue (oui ça peut paraître étrange).

Elle adore le fromage et le chocolat sauf quand on mélange les deux c’est pas terrible.

Sous la douche, elle se prend pour Christina Aguilera alors qu’en vrai elle chante comme une patate.

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Fwed Blam, Comédien
Théâtrogammes 2018-2019.

33 ans

Il est animateur socioculturel et s'oriente actuellement au métier de conseiller en insertion professionnelle. 

Il a été boulversé par le spectacle "Acrometria" de la CIE Psirc.

Il prend plaisir de jouer comme dans la cour de récréation.

Il a été marqué par le personnage de Jean III ou l'irrésistible vocation du fils Mondoucet, un rôle sur mesure, avec une énergie folle. Une vraie comédie avec un passage chanté (folâtrerie de Fernandel) réalisée par une troupe formidable !

Il aime le blanc. 

Sa chanson favorite est "L'homme bio" de Fred Metayer.

Son animal est le margouillat.

Erwin Sailly, Comédien.

Théâtrogammes, 2018. 

 

 

Après trois petites années en fac, Licence Etudes Théâtrales, histoire de s’intéresser à l’histoire du Théâtre et se faire un semblant de réponse à la question « Le théâtre c’est quoi ? » sur les bancs de l’université parisienne, Erwin commence à en avoir marre de rester assis et va donc tenter ses premiers pas sur un plateau.

Avec un intérêt déjà vif pour le spectacle vivant et le jeu de comédien, en 2010, il se forme avec la Compagnie La Rumeur, située à Choisy-le-Roi, sous la direction de Patrice Bigel qui aborde des textes classiques ou contemporains dans des formes s’inspirant de la danse-théâtre (Tanztheater).

Alors Erwin il va appendre, et découvrir, et il va danser, et jouer pour la création du spectacle Au Bord de la Route, qui lie théâtre et danse contemporaine, jusqu’au Festival Off d’Avignon 2012 et même un peu encore après.

Mais il va avoir envie de voir et d’avoir envie d’ailleurs, donc il va là, collaborer en tant que comédien avec le collectif artistique WatKaz, dans la pièce Hernie Discale d’Ingrid Lausund, comédie contemporaine qui s’attaque au monde de l’entreprise, et à la création Jasam Van Sebe, qui traite des thématiques plus sensibles et psychologiques.

Puis après là, en 2015, il va ailleurs, à Bruxelles, où il intègre le collectif Nunc Company pour la création de #Lysistrata, projet théâtral et pluridisciplinaire se nourrissant de la comédie antique d’Aristophane et de textes plus contemporains pour aborder des thématiques et problématiques sociales toujours actuelles : conditions de la femme, question du genre, guerre des sexes …mais avec un peu de drôlerie aussi.

Et en même temps, il va s’intéresser au jeu face… au micro, et s’essayer en tant que comédien de doublage, il apprend, il découvre.

Puis en 2017 le hasard, ou presque, fait qu’il rencontre Txomin et la Compagnie Chronique, plus à Paris, plus à Bruxelles, mais à Bordeaux, encore un ailleurs, du nouveau… Erwin il aime bien jouer, sur scène, face caméra, au micro, et il aime bien voir aussi, et découvrir, et ce qui est bien c’est que tout ça, on peut le faire partout.

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie

Pablo Espada, Comédien.

Les Pas Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017-2018.

Théâtrogammes, 2018-2019.

 

 

Se décrire en quelques lignes, c'est à la fois si simple, et tellement complexe. Vous ne me connaissez pas, mais après tout, me connais-je vraiment ? Ce que je peux vous dire c'est que je m'appelle Loïc, je suis de Leognan, et même si je suis Bordelais de naissance, mes origines espagnoles prennent l'avantage au point de vue de mon caractère : je suis têtu, je dirais même borné, j'ai une certaine fierté, et je crie plus que je ne parle. Je suis également lunatique et à fleur de peau. Mais faut pas croire, je pense quand même avoir quelques qualités. Je suis persévérant, déterminé à obtenir ce que je désir, je suis un bon vivant, rieur, et un peu Pitre sur les bords. Ah oui, et j'aimerais être un chat, manger dormir, et... Manger en dormant. Fan des séries télé, j'ai deux passions dans la vie : la danse et le théâtre. Mon but final est de devenir comédien, et même si je sais que pouvoir vivre de ma passion va s'avérer très compliqué, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour y arriver. Sur ces belles paroles, je me vois dans l'obligation de vous laisser car le devoir m'appelle. En effet je dois aller manger, dormir, et surtout et avant tout... Manger en dormant. 

Pauline Vettier, Comédienne & Assistante costumière.

Les Pas Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017.

Théâtrogammes, 2018.

 

 

Depuis mon adolescence j’évolue dans l’organisation de concerts et de festival de spectacles vivants. Que ce soit la danse, le théâtre, le cirque ou la musique j’ai longtemps fait partie des petites mains qui orchestrent l’accueil des artistes et l’organisation des spectacles ! Les bénévoles de l’ombre qui permettent que la culture prenne vie pour le plaisir de tous. Toujours en pleine ébullition et avec de nouvelles idées en tête, j’aime expérimenter, découvrir et m’essayer à de nouvelles expériences. La danse, la chorale et le théâtre ont été des expérimentations durant ma jeunesse mais les arts plastiques ont toujours été le mode d’expression qui m’a animé. Le théâtre est depuis maintenant deux ans un nouvel espace des possibles ou la bénévole passe sur le devant de la scène et où la gribouilleuse de dessin s’exprime devant un public ! Nouveau challenge ! A la recherche d’une nouvelle expérience humaine et artistique, c’est avec bonheur que j’ai rejoint l’aventure auprès de Txomin et de mes partenaires pour le meilleur et pour le rire !

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie

Txomin Olazabal, Metteur en scène & Comédien.

Les Pars Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017-2018

Théâtrogammes, 2017-2018-2019.

 

Il a 28 ans.

Il est dans sa vie chargé de projet autour de la citoyenneté pour un grand mouvement d'éducation populaire.

Il a été boulversé par le spectacle "Ils se marièrent et eurent beaucoup..." de Philippe Dorin, mise en scène par Adeline Détée de la Compagnie du Réfectoire.

Il aime se transformer sur scène, passer d'un personnage à l'autre en moins d'une seconde.

Il aime mettre en scène ses idées, ses émotions, des gestes et des émotions. 

Il a encore en tête l'émotion ressentie lors de la toute première représentation de sa première création... 

Sa couleur est le bleue.

La chanson qui lui ressemble c'est "Holding Out Fort a Hero" de Bonnie Tyler

Un gros chat roux.

Clemency Haynes, Comédienne & Assistante metteur en scène.

Les Pas Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017-2018.

Théâtrogammes, 2017-2018. 

 

 

« Une telle personnalité dans un si petit corps » dira t’il. Du haut de mes 1m60, je suis une passionnée de la vie. Je pleurs en riant, je ris en souriant, je souris en pleurant. Certains diront une pile électrique d’autres diront une excentrique; une chose est sûre, je ne fais jamais les choses à moitié. Quand j’interprète un rôle, je ne lui donne pas seulement un corps mais une identité, une vie. « Une touche de folie étrangère, une sucrerie qui vient d’ailleurs » dira t’elle. Patriotique jusqu’au bout des ongles, je suis fière d’être bilingue et de pouvoir m’en servir comme atout artistique. « Sa carapace renferme une fragilité cachée » dira t’il. Emotive et sensible, ma fragilité se ressent dans mon affection pour les animaux, ma passion pour le rugby et mon amour pour mes proches. Heureusement, je trouve ma force et ma devise de vie dans les mots de Shakespeare : All’s well that ends well !

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie

Marine Leclère, Comédienne.

Les Pas Perdus, 2015.

E-Génération, 2016-2017-2018.

Théâtrogammes, 2017-2018-2019.

 

 

Bonjour Madame, vous avez une minute ?…ah non… Bonjour Monsieur, juste un instant s’il vous plaît…non plus…Madame, Monsieur, c’est important, s’il vous plaît…Ah, merci de vous arrêter ! Voilà, je recherche quelqu’un : c’est une femme, 26 ans, pas très grande, plutôt blonde (enfin, un peu châtain), elle s’appelle Marine L. Dans la vie ? Elle est ingénieur en électronique, mais elle fait de l'informatique : tout un programme (hi hi hi). Mais bon, pour la reconnaître, c’est facile, elle aime le théâtre et en fait depuis plusieurs années et il y a quatre ans, elle jouait une femme constamment rejetée (pas moins de 3 râteaux tout de même) dans Réfléchir nuit gravement au désir. Alors ? Non ? Il y a trois ans, elle était une femme de ménage, elle tuait son mari Bernard dans Un Paradis d'Enfer. Toujours pas ? Euh, et aussi, il y a deux ans, elle était une directrice acariâtre dans Après la pluie ??? Ca y est, vous la remettez ? Alors, l'avez-vous vue ? Oui ?! Où ? Oh chouette ! C'est moi.

Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Crédit Photo : Sarah Gourvil Photographie
Rita Silva Varico, Comédienne. 
Théâtrogammes 2018-2019.

 

 

Elle a 35 ans 

Elle s'appelle Rita avec 4 noms de famille et encore d’autres cachés...

Elle est animatrice socioculturelle pour une association d’éducation populaire, voyageuse, trilingue...attendez 2 de plus...ou 3 ?

Elle est en recherche permanente d’émerveillement même en pause café !

Elle aime le théâtre, la comédie musicale, la danse, l’énergie collective !

Si elle pouvait, elle aurait 3 vies pour mettre en place tous ses projets pro/perso !

Elle aime Elisabeth Taylor dans « who’s afraid of Virginia Wolf » et Vivienne Leigh dans « a street car named desire » puis aussi Gene Kelly et Frank Sinatra dans « on the town ». De la folie, de la mélancolie, des tensions..., de la violence..., de la danse !

Elle aime les couleurs et toujours plus que moins !

Si elle était une chanson française ? Se serait « Les nuits d’une demoiselle ».

Son animal est la baleine.

Claire Lasalle, Comédienne. 

E-Génération, 2016-2017-2018.

Les Pas Perdus, 2015.

 

Alors.. moi c'est Claire ! Je viens d'un petit village de montagne perdu dans la vallée d'aspe; Lourdios-ichère dans un jolie coin du Béarn. Je suis à Bordeaux depuis maintenant deux ans pour préparer le diplôme d'assistante sociale.  J'ai souvent eu l'occasion de faire du théâtre, mais jamais de participer à un projet d'une pièce dans le but d'une représentation. J'ai rejoint la troupe de Txomin un peu par hasard et je ne le regrette pas. De nature timide, je préfère la mise en scène au jeu, j'espère avoir l'occasion de travailler plus tard cet aspect là du théâtre. Je suis fière de faire partie de cette aventure que je serai, non sans stress, ravie de vous faire partager avec les autres membres de la troupe, durant nos représentations.  

Sarah Olazabal

Théâtrogammes, Régie technique, 2018.

E-Génération, Billetterie et caméra, 2016-2017-2018.

Les Pas Perdus, Comédienne, 2015.

 

Vous voulez me connaitre? Vous êtes sur ? Vous voulez un roman ? Qu'est ce que vous voulez savoir ? Qu'est ce qui peut être intéressant? Attendez je réfléchis...

Alors déjà je m'appelle Sarah OLAZABAL... Peut-être que ça vous dit quelque chose, oui oui, je suis la petite sœur de Txomin ! C'est lui qui m'a proposé de participer à cette aventure complètement délirante !

 

Depuis son plus jeune âge, je le vois faire du théâtre, donc je me suis dit pourquoi pas moi. J'ai aujourd'hui 21 ans. Je suis nourrice et animatrice au pays basque (64). Je prends beaucoup de plaisir sur scène et dans en tant que spectatrice.